Photographies de A


texte de Daniel Keene (traduction : Séverine Magois)
Mise en scène : Frédéric Laforgue


La pièce de Daniel Keene Photographies de A, est un monologue poétique fascinant sur la folie et plus précisément sur la manière dont la folie hystérique fut inventée en étant théâtralisée et photographiée. Cette pièce achevée en 2007 a été imaginée par le dramaturge australien après avoir été lui-même stupéfait par la lecture du livre de l’historien de l’art français, Georges Didi-Huberman, “L’Invention de l’hystérie” (Charcot et l’iconographie photographique de la Salpêtrière). Le spectacle Photographies de A est une adaptation de ce texte inédit de Keene et une mise en images de ce livre de Georges Didi-Huberman, il évoque l’hystérique préférée de Charcot, Augustine. La star de la Salpétrière, un chef d’oeuvre, une pauvre vedette exhibant son corps et faisant spectacle de sa douleur. Mais ce A est aussi celui de l’actrice à qui on demande d’être séductrice et qui attend qu’on l’aime. Charcot ne parlait pas avec les femmes qu’il prétendait guérir, il regardait, et en les photographiant sans parler, les maintenait folles entre art, cris, et déchirure.

felis risus tempus ipsum risus. diam at ut libero.