Croire aux Fauves


à partir du récit éponyme de Nastassja Martin


Une anthopologue étudiant les moeurs, les récits, de populations non urbaines du Kamtchatka, se retrouve, au détour d’un sentier de montagne, face à face avec un ours solitaire.

Un duel s’ensuit, désespéré du côté de l’anthropologue, dont l’ours se retire par miracle (la jeune femme a eu le réflexe de lui donner un coup de piolet au flanc) après avoir mordu la chercheuse au visage. Cette dernière ressort défigurée de ce combat avec la bête mais aussi liée à elle par des liens sauvages, magiques, qui la métamorphosent en miedka – un être qui est passé de l’autre côté, tout en restant parmi les hommes, se tenant au seuil des mondes ; à jamais poursuivi, dans ce monde et dans l’autre, par l’ours avec lequel il s’est mélangé.


création 2023